Accueil > Interview du Président - Puc Ski

Interview du Président - Puc Ski

Pouvez-vous nous présenter la section ski du PUC ?

La section ski du PUC a été crée il y a une soixantaine d’années par des Pucistes et des universitaires désireux de faire de la compétition. Elle a plafonnée à 150 adhérents et a eu dans ses rangs des compétiteurs(trices) de niveau national et même international. Puis la professionnalisation a rendu inaccessible le ski de haut niveau à des coureurs amateurs et a également entrainé un déclin des circuits universitaires. Néanmoins, de nos jours, l’activité principale de la section reste la compétition car elle repose maintenant sur un large éventail de niveaux de pratique et de tranches d’âge des compétiteurs. Ainsi les plus jeunes ont moins d’une dizaine d’années alors que des seniors participent à des épreuves « Master » passé 70 ans. Et tous ces « jeunes de 7 à 77 ans » peuvent s’engager dans des épreuves régionales, nationales voire internationales.

Parallèlement, c’est amorcé une diversifions vers un ski loisir ou hors piste et vers d’autres formes de glisse.

Une section Ski à Paris c'est original, comment fonctionne la section ?

C’est effectivement original parce que le sport lui-même se fait nécessairement loin de Paris. Mais comme le ski est exigeant sur le plan physique, notre fonctionnement repose d’abord sur des séances de préparation physique qui permettent de pratiquer la compétition dans de bonnes conditions ou de simplement bien profiter d’un séjour de ski. En même temps, ce sont ces séances qui animent la vie de la section.

Ensuite, nous proposons différents stages de ski durant l’hiver et en début d’été, nous organisons des sorties loisirs et pour les compétitions, nous essayons de nous regrouper pour partager voyages et hébergements. Par ailleurs, une nouvelle pratique s’intensifie, celle du ski « indoor » dans un « dôme ». Le mouvement a été lancé par le nouveau président du Comité Ile de France, Stefano Piscopo et il permet de très bons entrainements interclubs ouverts à tous, qu’ils soient coureurs ou accompagnateurs.

Il faut aussi mentionner un groupe de Pucistes aspirants au brevet d’état de Moniteur de ski professionnel. Ce groupe a besoin de se préparer aux tests d’entrée par des stages, des compétitions et de profiter des expériences des uns et des autres. Nous y attachons beaucoup d’importance car il constitue un véritable projet social de reconversion professionnelle où d’insertion dans le monde du travail.

Pour l’organisation, comme tous les clubs affiliés à la Fédération Française de Ski (FFS), l’encadrement est assuré par des Moniteurs ou Entraineurs Fédéraux bénévoles dont nous facilitons la formation. Enfin grâce au PUC, pour le sport, nous bénéficions de l’usage du stade Charléty et pour l’extra-sportif, de toutes ses ressources administratives, comptables et de communication.

Quelles ont été les performances sportives cette saison ?

Remarque préliminaire, dès que l’on cherche à « bien skier », la compétition devient incontournable. Grâce aux autres, on progresse et on fait progresser les autres. Alors, nous encourageons et aidons tous les pratiquants à s’entrainer et à concourir. Les résultats ne sont pas une obsession mais plutôt un plaisir partagé.

Ceci dit, cette saison a été très satisfaisante : Rébecca, Alexandre, Xavier ont surperformé tandis que, Tom, Samuel, Richard, Thomas, Marek, Jean-Paul ont réalisés quelques belles perfs. Juste un regret pour ceux et celles qui en auraient fait de même s’ils n’avaient pas été accaparés par les études, le travail ou éloigné par une blessure. On attend et espère impatiemment leur retour la saison prochaine.

Quel est l’esprit (ambiance) de cette section ?

L’esprit de la section repose sur une passion commune pour le ski. Cela se traduit d’abord par un engagement dans les séances de préparation physique, dans les entrainements sur neige ou dans le plaisir de découvrir une station tous ensemble. Ensuite cette passion du ski efface les différences d’âges et rend la section réellement intergénérationnelle. Elle facilite la mixité car sur des skis, la qualité du touché de neige des filles compense souvent le potentiel athlétique supérieur des garçons …et puis ces derniers aident volontiers leurs petites camarades à préparer les skis ! En bref, cette passion favorise le gout de l’effort, le plaisir et la convivialité.

Quels sont les projets à venir ?

La préparation physique va se renouveler avec davantage d’exercices directement transposables skis aux pieds. En complément, nous créons une activité complémentaire calquée sur le plan Ski Forme de la FFS. Elle permettra à tous et toutes, d’abord de se situer physiquement à travers des petits tests, puis de progresser aux fils des semaines. L’objectif à terme étant un ski plus performant et le bien être procuré par une meilleure forme. De Paris, ce programme Ski Forme se prolongera par des weekends de ski indoor ou en montagne.

Nous accueillerons volontiers des amateurs d’autres types de glisse : télémark, snowboard, fond, randonnée. Ils pourront ainsi bénéficier de notre prépa physique et tous nous bénéficieront d’apports dits transversaux, c'est-à-dire d’une synergie d’apports mutuels entre les différentes pratiques.

Enfin notre rêve serait de continuer à développer cette transversalité avec les autres sections du PUC. Nous le faisons déjà avec la section Tennis pour la préparation physique et cela pourrait se généraliser. Par exemple par des échanges dans le domaine de l’entrainement, des exercices d’habiletés, dans la planification des saisons etc. Et surtout, en finissant par se retrouver tous ensemble sur des skis !